Le monde change, les ITOps aussi ! Les spécialistes I&O mettent en place de plus en plus souvent, de nouvelles « bonnes pratiques » afin d’engager progressivement leur organisation et leurs outils IT dans une démarche d’observabilité métier, et garantir la performance de l’entreprise.

Dans ce parcours vers une visibilité IT holistique au service des métiers, la supervision connectée est une étape essentielle sans laquelle l’observabilité ne saurait atteindre ses objectifs.

Découvrez comment la supervision et surtout ses capacités à se connecter à l’ensemble des outils et technologies IT va vous permettre de développer une nouvelle culture ITOps centrée sur les clients et les utilisateurs. 

Pas de recette miracle pour construire votre propre stack d'observabilité métiers… 

Chaque entreprise est unique et chaque équipe ITOps a mis en place une organisation qui lui est propre. En outre, chaque secteur d’activité présente ses propres enjeux d’excellence opérationnelle auxquels les équipes des opérations IT doivent faire face. Des enjeux réglementaires comme dans le secteur de la santé ou du transport, des enjeux de sécurité comme dans le secteur de la banque ou encore des enjeux de traçabilité dans le secteur agro-alimentaire par exemple. Sans compter que le périmètre de chaque entreprise varie, pouvant aller de la gestion d’un seul site à la gestion de centaines de sites répartis sur les 5 continents avec des fuseaux horaires différents.

En investissant dans une plateforme de supervision telle que celle de Centreon, vous disposez d’une solution ouverte et connectée qui vous permet de relever tous les défis de votre organisation et construire avec succès votre propre stack d'observabilité métiers.

…  mais plutôt de la créativité et des bonnes pratiques pour y parvenir

Tout d’abord revenons aux bases : Gartner définit l'observabilité comme : « l'évolution de la supervision en un processus qui offre une visibilité complète sur les applications métiers numériques, accélère l'innovation et améliore l'expérience client. » Ce qui nous intéresse ici – et les organisations qui travaillent avec nos outils – c’est de construire une solution capable de fournir une observabilité métiers reposant sur une collecte et une exploitation de données pertinentes. La feuille de route sur le sujet nécessite de suivre quelques « commandements » fondateurs.

Par l’intégration d’une solution de supervision IT connectée, tu commenceras

La supervision informatique est une brique essentielle de votre future stack d’observabilité pour la simple et bonne raison qu’elle vous permet de corréler indicateurs techniques et données métiers, ce qui contribue à rendre votre SI plus « observable ». En intégrant une solution telle que Centreon, vous pouvez aisément vous connecter – grâce au principe des connecteurs prêts à l’emploi et des intégrations – à des outils tels que Splunk ou ElasticSearch ou tout autre outil de votre choix pour enrichir votre démarche d’observabilité. D’autres intégrations avec des outils ITSM et ChatOps par exemple, garantissent la productivité des équipes ITOps et la collecte de données pertinentes.

A l’automatisation tu n’échapperas pas (et tu ne dérogeras pas !)

Gérer l’observabilité nécessite d’être capable de collecter de la donnée pertinente au bon endroit et au fil de l’eau dans des environnements IT changeants et évolutifs. Comment parvenir à s’adapter à cette évolution quasi permanente des projets DevOps ? Seule l’automatisation peut permettre de suivre ce rythme effréné et garantir :

  • Une supervision 100% à jour et de manière continue
  • Une fiabilité des connecteurs et des connexions 
  • Une rapidité d’adaptation en phase avec les exigences du monde numérique.

La solution passe évidemment par un moteur d'auto-découverte, des processus centrés APIs et des modèles de configuration intégrés offrant une couverture très large (plus de 500 connecteurs packagés et plus de 3 000 modèles de configuration pour superviser les équipements IT et solutions d’exploitation dans le cas de Centreon) pour faciliter ces échanges de données et leur analyse.

Les services IT les plus critiques tu cartographieras

L'observabilité ne se réduit pas à collecter des données mais tire sa substantifique moelle de sa capacité à analyser, corréler et restituer les données. En un mot, à leur donner du sens et pas que pour les équipes IT les plus techniques.

Encore faut-il (re)connaître les éléments critiques de son SI afin de collecter les données qui auront du sens pour la performance des métiers et l’excellence opérationnelle de l’entreprise. Il s’agit donc de superviser vos services IT en tant que composants critiques des services métiers mais aussi d’identifier les relations logiques entre eux et leurs dépendances. Cela passe par une cartographie précise des éléments critiques de votre SI qui seront utiles pour l’observabilité mais aussi pour assurer la sécurité du SI, mettre en place un PRA (Plan de Reprise d’Activité), mesurer vos SLAs et analyser le MTTR ou MTBF, pour piloter votre exploitation IT.

Tous les acteurs de la chaîne numérique tu impliqueras

Parmi les nouvelles pratiques IT qui nous réjouissent chez Centreon, il y a la fin des silos ! Et oui ! Comment faire travailler équipes métiers et IT ensemble et développer l’observabilité si même au sein de la DSI, les équipes travaillent en silos. 

L’observabilité permet de comprendre comment les performances IT se traduisent en performance opérationnelle et la conditionne. Pour cela, il est important de mettre à la disposition de tous les acteurs de la chaîne de valeur numérique des vues adaptées à leurs attentes et leurs besoins incluant des indicateurs IT orientés métiers, source de valeur pour les collaborateurs et les clients. Les vues top-down de Centreon par exemple offrent la possibilité de partager les indicateurs de performance IT centrés métiers, compréhensibles pour les responsables métiers. Les vues de type cockpits (cartographie, graphiques, geoviews, etc.) et les tableaux de bord ou reporting personnalisables de Centreon facilitent la collaboration entre équipes IT et métiers en leur permettant de partager une même réalité de faits et de chiffres et non plus des intuitions ou des ressentis.

Une chaîne vertueuse pour supporter le business en continu tu créeras

La connexion est forcément un processus bidirectionnel. Les plateformes de supervision peuvent ainsi centraliser et collecter des données et/ou en fournir. Les plateformes d’APM, DEM ou NPMD peuvent s’intégrer aux outils de supervision, fournissant ainsi des informations complémentaires pertinentes pour mieux adresser les besoins de supervision orientés métiers. D’autre part, Centreon peut également collecter d’autres données depuis divers outils spécialisés, des données métiers provenant de bases de données, middlewares et applications métiers. Centreon fournit également des données corrélées provenant de référentiels de données au cœur des stacks d'observabilité. Les outils de supervision tels que Centreon permettent d’enrichir votre stack d’observabilité avec des informations contextuelles et assister les managers IT et métiers, dans leur prise de décision.

« Avec Centreon, nous avons ajouté la brique supervision des infrastructures, condition incontournable et source d’information indispensable pour mettre en opérations une démarche d’observabilité des SI. » - Denis Liard, CTO de Tenedis, partenaire Centreon.

Bref, vous l’avez compris, chez Centreon, nous sommes persuadés qu’une approche d’observabilité métiers ne peut se construire sans la capacité d’une solution de supervision à se connecter.

Et vous ? Êtes-vous déjà équipé pour relever le défi de l’intégration de la démarche d'observabilité de vos activités ? 

Pour aller plus loin : nous pensons que ces contenus peuvent vous intéresser. A lire ou à partager !