Utiliser la supervision informatique pour recentrer les Infrastructures et les Opérations sur le client

Par nature, les organisations de l’ère numérique sont axées sur les services et la valeur apportée aux clients, alors que les I&O, bien qu’experts de l’IT, sont rarement des magiciens de l’expérience client. Après notre blog qui abordait les pratiques à l’ancienne de la supervision des infrastructures informatiques, ce nouvel article vous propose un éclairage sur les clés à activer pour faciliter l’alignement des I&O dans leur nouvelle mission de pilotage plus centré client et amélioration constante de l’expérience des utilisateurs finaux.  

« Les responsables I&O, particulièrement en matière de supervision, ont traîné à adopter des pratiques de supervision capables de s’adapter à un environnement de cycles de déploiement plus rapides. » – Gartner, Monitoring beyond 2020.

L’ITIM à la rescousse des I&O

Les entreprises de l’ère numérique adoptent, à un rythme sans précédent, les architectures et les environnements pour servir plus efficacement les clients. Au cours des années 2020, l’IT sera sans aucun doute encore plus encombré avec l’explosion de l’IoT et de l’Edge, qui produiront un déluge de données à traiter rapidement. Les I&O peinent à s’adapter à ce nouvel environnement très complexe, mais une solution est à portée de main. La supervision informatique est leur allié, discret mais puissant, les solutions disponibles ayant significativement évoluées au fil des ans. La supervision des infrastructures IT (ITIM) constitue désormais un outil facilement accessible pour des I&O accompagnant la transformation numérique de leur entreprise.

Pourquoi l’ITIM moderne est-il au cœur de la solution ? Indice : tout est dans les données !

Rien de surprenant : L’ITIM a toujours eu pour but de collecter des données. Ce qui a vraiment changé, c’est
1) l’exploitation des données pour bâtir de meilleures entreprises numériques, et
2) la capacité de certaines solutions ITIM avancées à collecter des données au niveau de l’infrastructure ainsi que, grâce à des connecteurs, à partir d’une grande variété de sources, éliminant virtuellement les silos entre les différentes disciplines I&O qui génèrent leur propre flux de données : supervision des performances des applications (APM), supervision et diagnostic des performances du réseau (NPMD) et supervision de l’expérience numérique (DEM). Ces données offrent aux I&O une occasion en or pour repenser leur modèle et évoluer de la vision technique vers une vision centrée expérience client. 

« La bonne nouvelle du jour : grâce à l’ITIM, les I&O s’aligneront plus facilement sur les objectifs métiers. »

L’ITIM moderne répond aux défis modernes

Défi L’ITIM moderne à la rescousse
Désagrégation des architectures IT – mix de datacenters, cloud, cloud hybride, virtualisation, SDN/SD WAN : Qu’est-ce qui peut être suivi efficacement et quand ?
  • Supervise 100 % de l’IT grâce à des intégrations et à l’automatisation.
  • Collecte et agrège des données provenant de diverses sources.
Les clients sont des « consommateurs » directs de l’infrastructure et des services IT de l’entreprise numérique.

Comment maintenir et protéger efficacement la qualité de service, en préservant la marque et les revenus ?

  • Cartographie et corrèle des workflows avec les processus métiers.
  • Suit l’expérience utilisateur depuis le premier niveau de l’infrastructure.
  • Diagnostique les incidents avant leur apparition sur les tableaux de bord du service client.
Environnement très diversifié mais dynamique. L’information, c’est le pouvoir : Qui sait quoi ?
  • Vision commune et unique de l’ensemble de l’écosystème.
  • Fournit des rapports de performance pertinents aux ITOps, DevOps et SecOps.
  • Démontre la valeur réelle de l’IT aux responsables métiers dirigeants de l’entreprise.
  • Engage tous les niveaux de l’organisation sur les objectifs métiers.

 

3 moyens de lier les I&O et le business

  1. Découvrez où les I&O ont l’impact le plus direct sur les revenus de l’entreprise et suivez les processus métiers, du cœur de l’infrastructure jusqu’à l’Edge, pour avoir une vue directe et en temps réel du fonctionnement du système.
  2. Utilisez des données agrégées sur les principaux workflows pour corriger rapidement les problèmes et recommander des optimisations en matière de coûts, de performances et de sécurité.
  3. Cartographiez les services qui se trouvent derrière les principales métriques client afin de mesurer l’engagement des clients et d’en tirer parti.

Ce graphique est inclus dans le rapport de Gartner intitulé Monitoring beyond 2020 : recevez votre exemplaire gratuit dès aujourd’hui et lisez toute l’étude.

« Les I&O peuvent répondre aux questions des dirigeants d’entreprise en s’appuyant sur une plateforme de supervision informatique judicieusement construite. »

Les « clients » de la supervision des infrastructures informatiques modernes

L’infrastructure et les services IT étant utilisés par un large éventail de personnes, de l’administrateur système au client final, l’ITIM moderne fournit un jeu complet de tableaux de bord pour vous informer en temps réel sur les niveaux de services IT.

Chez Centreon par exemple, nos clients utilisent la supervision informatique :

Un jeu de tableaux de bord pour combiner des mesures informatiques avec des mesures orientées business 

Construire un tableau de bord idéal pour le suivi des performances
Publié : 9 octobre 2019 ID : G00390283
Analyste(s) : Sanjit Ganguli, Josh Chessman

Comment le faire ? Passer le témoin à votre équipe de supervision informatique 

L’adoption d’une solution moderne de supervision informatique est le moyen le plus sûr pour réaliser des gains rapides et aligner les I&O aux objectifs métiers. Discutons ensemble pour construire une grande plateforme ITIM. Vous pouvez aussi demander une démonstration personnalisée.

Vous voulez en savoir plus ?

Découvrez comment l’ITIM aide à vendre des hamburgers ou ce que Gartner recommande en matière de supervision pour 2020 et après.
Vous voulez lire d’autres articles comme celui-ci ? Inscrivez-vous à notre newsletter.

Tags :