Et si vous disiez (enfin) adieu à la supervision centrée sur les équipements ?

2020 est l’année idéale pour faire évoluer les choses. Il est urgent de lever les derniers obstacles à la numérisation et les ITOps sont en train d’endosser un rôle plus large dans la performance de leur organisation. Plus que jamais, l’entreprise compte sur eux pour faire des nouvelles initiatives visant à gagner en autonomie digitale un véritable succès. Et pour cela, ils doivent veiller au bon fonctionnement des services informatiques clés et de l’infrastructure sous-jacente où performances informatiques et performances métiers se confondent. Le maintien du statu quo n’est plus une ligne de conduite acceptable. Si vous militez pour le changement dans votre organisation, cet article vous aidera à plaider en faveur d’une nouvelle approche de la supervision informatique. Montrez à votre équipe comment une stratégie de supervision informatique centrée sur les services, et non plus centrée sur les équipements, va vous permettre d’optimiser les coûts et les performances, en évitant, en cours de route, les pièges de l’obsolescence (et de l’endormissement) de l’ITIM.

Qu’est-ce que la supervision centrée sur les équipements ?

La supervision centrée sur les équipements fait référence à une pratique encore bien ancrée dans les équipes ITOps actuelles : l’utilisation de métriques réactives (telles que la consommation des ressources) et les objectifs de disponibilité comme principales mesures des performances informatiques.

À quoi ressemble la supervision centrée sur les équipements ?

Jetez un œil ci-dessous pour voir à quoi ressemble la supervision centrée sur les équipements.

Pourquoi la supervision centrée sur les équipements est-elle obsolète ?

L’infrastructure informatique ne peut plus être considérée comme un ensemble monolithique de dispositifs interconnectés et la supervision informatique ne doit plus servir uniquement à vérifier que le voyant de l’IT est vert. Bien sûr, vous n’êtes pas obligé d’abandonner les anciennes pratiques de supervision centrées sur la disponibilité des ressources informatiques, de stockage et de réseau. Mais vous devez tenir compte du fait que le parc informatique de votre entreprise intègre à présent le Cloud, les containers et l’IoT, ce qui nécessite une nouvelle approche dans votre façon de faire de la supervision, de la mesurer et d’assurer le reporting des performances informatiques.

Par quoi faut-il remplacer la supervision centrée sur les équipements ?

L’ITIM se concentre désormais sur les services informatiques et non plus sur les équipements. Les dispositifs, hôtes et domaines qui constituent l’épine dorsale des activités métiers sont cartographiés de façon à ce que les ITOps mesurent la disponibilité et les performances de l’ensemble des workflows, qui vont à présent du Cloud jusqu’à l’Edge. L’objectif ultime de la supervision centrée sur les services est donc d’améliorer de façon continue les performances métiers grâce à des expériences IT sans faille ni point de friction.

« La pandémie oblige les ITOps à accélérer leur propre transformation numérique, en alignant leur vision de l’informatique sur les objectifs de performance de leur organisation. L’accent est mis sur le comportement global de workflows informatiques multiples et complexes, car ils contribuent à l’innovation des expériences clients et à l’efficacité des processus métiers. »

Adopter une supervision centrée sur les services est source de nombreux avantages :

  • Un meilleur engagement des équipes informatiques grâce à des alertes et notifications plus précises et plus pertinentes ainsi qu’une ergonomie de gestion des événements plus intuitive.
  • Une plus grande réactivité et un temps moyen de résolution (MTTR) plus court.
  • Une visibilité constante sur les KPI et les SLA, y compris des capacités de reporting avancées.
  • Une amélioration de la collaboration, de la prise de décision et de la planification des capacités dans toute la chaîne des acteurs informatiques et métiers.
  • Une optimisation continue des coûts et des performances.

Sur quels outils allez-vous pouvoir vous appuyer dès que vous aurez abandonné la supervision centrée sur les équipements ?

  • Des mappings/vues qui permettent de corréler les services informatiques avec les applications, les middlewares et les équipements sur lesquels ils reposent, en identifiant les relations et les dépendances logiques, afin de développer des capacités de diagnostic et de résolution plus puissantes.

  • Des tableaux de bord et des rapports qui replacent dans leur contexte le mapping des services et la supervision de l’expérience utilisateur pour une supervision complète et de bout en bout qui se concentre sur la vue d’ensemble des performances des services tout en permettant d’accéder aux détails en seulement quelques clics.

  • Une corrélation constante entre les indicateurs centrés sur l’informatique et ceux centrés sur l’utilisateur pour des rapports SLA intégrés et précis et une prise de décision éclairée, comblant ainsi le fossé entre les performances informatiques et métiers.

Mais vous pouvez toujours garder un œil sur la disponibilité et les ressources !

Restez à l’affût des performances informatiques grâce aux fonctionnalités clés de Centreon :

Cartographie des services

Concentrez-vous sur la vue d’ensemble : consultez en temps réel une carte des flux de services informatiques essentiels à l’entreprise qui montre les applications, les middlewares ou les composants d’infrastructure.

Tableaux de bord et rapports collaboratifs

Partagez des vues top-down ainsi que des informations personnalisées et pertinentes avec les principales parties prenantes, des équipes IT aux responsables métiers en passant par l’équipe de direction, afin de permettre une collaboration efficace dans la conception et l’amélioration constante de l’excellence opérationnelle informatique et des expériences digitales sans faille.

Supervision Orientée Business

Ajoutez à cela des informations métiers contextuelles, en développant la sensibilisation au-delà des services informatiques de l’entreprise. Vous pourrez ainsi vous assurer que les opérations IT sont constamment alignées sur les objectifs de l’entreprise. Vous pourrez contrôler les coûts et les capacités en temps réel et gérer les SLA.Centreon soutient une approche de l’ITIM hautement collaborative et personnalisable. Les ITOps et les acteurs métiers disposent d’une vision commune. Tous peuvent facilement naviguer entre plusieurs types de vues personnalisées. Chacun obtient exactement les outils et le niveau de détail dont il a besoin.

Préparez-vous au changement ! 6 façons d’en savoir plus sur la supervision centrée sur les services :

  1. Découvrez comment vous pouvez limiter les coûts et optimiser la supervision informatique grâce à cette étude Gartner gratuite.
  2. Consultez notre bibliothèque de tutoriels pour comprendre dans la pratique la supervision centrée sur les services.
  3. Regardez et partagez des webinars instructifs.
  4. Jouez avec notre démo en ligne ou demandez-nous une visite personnalisée pour en savoir plus sur la supervision informatique centrée sur les services.
  5. Tirez parti de l’expérience d’autres utilisateurs de Centreon qui ont développé des super pouvoirs de supervision en téléchargeant ce ebook.
  6. Lisez ce guide pour savoir comment la supervision informatique peut aider votre organisation à réagir face à la pandémie.

 

Tags :