7 Signes qu'il est temps d'optimiser vos investissements en supervision informatique

Peu de spécialistes ITOps font des cauchemars la nuit en pensant aux multiples1 outils de supervision IT, propriétaires ou open source, qui sont utilisés dans leur DSI. Mais… Et si c’était le cas ? Voilà un chantier de nettoyage, utile à engager et pas uniquement pour retrouver le sommeil. Optimiser le nombre d’outils de supervision présente de nombreux bénéfices : l’amélioration des performances informatiques, l’optimisation des coûts et des ressources et le renforcement de la collaboration d’équipe. 

Vous n’êtes pas sûr que nettoyer votre boîte à outils de supervision informatique est un chantier qui vous concerne ? Nous vous aidons : si vous reconnaissez l’un des 7 signes répertoriés dans cet article, il est probablement temps de faire les poussières. Dans cet article, nous proposons également 7 façons de préparer l’opération de nettoyage, mais aussi les 7 avantages que cela représente. 

7 signes que vous avez trop d’outils de supervision IT

  1. Les coûts de supervision informatique vous échappent. 
  2. Vous avez autant d’outils de supervision que de domaines informatiques (ou presque).
  3. Vos données de supervision existent en doublon, etc.
  4. L’analyse des causes profondes est fragmentée entre divers outils.
  5. La corrélation ou la contextualisation des données relève du casse-tête.
  6. Les outils de supervision sont déployés à chaque nouvelle acquisition technologique ou au fil des besoins opérationnels.
  7. Vous n’avez aucune visibilité directe sur les services cloud.

Téléchargez gratuitement l’étude Gartner : How to optimize your investments in IT monitoring (comment optimiser vos investissements dans les outils de supervision IT).

Si l’un de ces signes s’applique à votre périmètre IT, faites un check-up de vos Infrastructures et Opérations. Pour une durée limitée, accédez gratuitement à cette étude Gartner : téléchargez l’étude How to optimize your investments in IT monitoring

« D’ici 2023, la plupart des I&O déployant des technologies cloud et des outils de supervision open source réduiront d’au moins 35 % les coûts de supervision informatique. »

7 façons de bien dimensionner votre supervision informatique

Bien, vous savez donc que vous devez réduire le nombre d’outils de supervision informatique, mais par où commencer ? Votre système informatique est très organique, il peut être difficile de distinguer le nécessaire du superflu… et certains de vos collègues I&O sont attachés à leurs anciennes solutions. Voici 7 approches différentes pour s’attaquer au grand nettoyage.

1. Déterminez les données réelles dont vous avez besoin
À quand remonte la dernière fois où votre équipe a identifié les données réellement nécessaires pour appliquer une stratégie de supervision informatique moderne ? N’oubliez pas que la supervision informatique ne consiste plus seulement à savoir si un appareil donné fonctionne. Il s’agit de collecter des données essentielles pour superviser les performances. Comme point de départ vous pourriez vous demander quels indicateurs sont les plus pertinents et rechercher la meilleure approche pour les collecter.

2. Comparez les coûts
La supervision informatique a évolué et vos anciens outils propriétaires sont peut-être devenus des dépenses inutiles. Il existe des solutions qui évoluent spécialement en fonction des domaines informatiques dont vous avez besoin, à très bas prix, ou même sans frais si vous surveillez moins de 100 équipements.

3. Remettez en question le statu quo
Commencez par examiner les outils que vous utilisez pour superviser vos infrastructures et opérations. C’est le meilleur moyen pour repérer les solutions de supervision informatique qui ne sont plus adaptées aux entreprises numériques modernes. Même si vous y êtes attaché, il est temps de lâcher prise. Prenez le temps de regarder ce que disent certains utilisateurs satisfaits de la supervision informatique.

4. Suivez le chemin de l’innovation
La plupart des organisations prennent des décisions de supervision informatique à chaque changement opérationnel ou technologique. Les bonnes pratiques de supervision recommandent de démarrer la supervision dès la phase de développement. Quel est le prochain gros investissement technologique ? Le moment est idéal pour adopter la solution de supervision informatique qui sera en mesure de faire le pont entre les dernières technologies et les domaines informatiques plus anciens, pour une supervision centralisée incluant des cockpits partagés, qui améliorera la collaboration entre DevOps et ITOps, et même avec les équipes métier.

5. Recentrez votre supervision informatique sur les workflows
Vous n’aimez pas ranger ? Essayez plutôt de cartographier ! Une manière plus amusante et créative d’examiner vos besoins en matière de supervision informatique consiste à suivre les workflows les plus importants, étant donné que la supervision informatique influe directement sur la qualité de l’expérience utilisateurs et de celle des clients. La méthode en 3 étapes fonctionne très bien si vous préférez commencer par la vue d’ensemble, puis vous concentrer sur les détails.

6. Regardez toutes les options de prix
Pourquoi payer pour des capacités ou des domaines informatiques dont vous n’avez pas besoin tout de suite ? Un moyen infaillible de repérer les dépenses inutiles est de s’intéresser aux petits caractères sur la page d’inscription. À l’ère des réseaux informatiques toujours parfaitement dimensionnés, la meilleure option est une tarification flexible et modulaire. Les systèmes de tarification monolithiques sont un signe clair d’obsolescence.

7. Combinez l’open source avec l’externalisation
Les équipements informatiques clés étant dématérialisés, vous avez besoin d’une discussion claire avec les fournisseurs cloud et autres. Celle-ci doit être basée sur une source de vérité partagée mais unique. Votre fournisseur est peut-être celui qui collecte les données, mais vous devriez également pouvoir utiliser ces données. Sinon, comment allez-vous cartographier les workflows critiques, suivre les KPI et travailler avec ces fournisseurs pour optimiser constamment les performances informatiques ? Voici le cas d’une entreprise où une solution tierce de supervision universelle et open source intègre les données de plusieurs sources, afin que vous obteniez une vue d’ensemble, et pas seulement un fragment.  

Dans son étude « How to Optimize Your Investments in IT Monitoring Tools », Gartner formule trois recommandations clés :

  • Réduisez les dépenses excessives en adaptant vos outils de supervision informatique à vos besoins, en fonction des différents modèles de tarification du marché.
  • Gérez les environnements modernes en déployant un fournisseur de cloud natif et des technologies open source basées sur des modèles d’abonnement à des coûts nettement inférieurs.
  • Consolidez les outils en remplaçant les anciennes solutions par des outils modulaires et interopérables.

Les 7 avantages d’une supervision informatique bien ordonnée

Bien, vous avez désormais compris les inconvénients d’une supervision informatique basée sur une multiplicité d’outils. Est-ce vraiment un problème ? La réponse est oui. Tout est dans le détail, et cela s’applique également à la supervision informatique. Lorsque tout est pris en compte, des dépenses inutiles aux actions sans résultat, même les plus infimes, un examen attentif de la stratégie de supervision informatique est source d’avantages significatifs. 

  1. Coûts réduits : vous payez uniquement ce dont vous avez besoin, et seulement ce que vous utilisez. 
  2. Efficacité : vous venez à bout des nuisances en vous débarrassant des données inutiles ou dupliquées (trop de données, tue la donnée).
  3. Plus de sensibilisation : vous surveillez des workflows entiers plutôt que des équipements individuels.
  4. Plus de flexibilité : vous déterminez ce que vous voulez superviser et quand, et combien cela vous coûte.
  5. Évolutivité : vous n’êtes pas limité par vos outils de supervision au démarrage de nouveaux projets d’innovation.
  6. Simplicité : vous gérez une seule solution et vous en tirez parti au fur et à mesure. 
  7. Collaboration accrue : vous créez une plateforme centrale et partagée permettant d’impliquer les équipes concernées et d’interagir avec les fournisseurs. 

Pendant une durée limitée, apprenez-en plus sur l’optimisation des investissements dans la supervision informatique en téléchargeant gratuitement cette étude : Gartner, How to optimize your investments in IT monitoring tool.

Qui peut se permettre de perdre du temps ou des ressources de nos jours ? Découvrez à quel point il est facile d’optimiser la supervision informatique dans votre organisation.

 

1 Gartner, How to optimize your investments in IT monitoring tools, October 2019, ID G00397280.

Tags :