Go to the Centreon Community website

Récemment, nous avons précisé, dans un de nos articles, ce que recouvrait l'observabilité métiers. Il est temps à présent de poser la question de la mise en place de l'observabilité métiers. Nous l’avons vu, l'observabilité doit être abordée dans un flux continu de data qui repose sur une base solide de supervision IT. Cet article présente les éléments essentiels à intégrer dans votre système de supervision pour mettre en place l'observabilité métiers. Un premier indice : il faut partir de la perspective de l'entreprise pour arriver à celle du service informatique, véritable support à l’activité de l’entreprise digitale. 

Tout d'abord : supervisez-vous des systèmes numériques ou une entreprise digitale ?

La réponse est : les deux mon Capitaine ! Les équipes en charge des opérations informatiques, qui auparavant géraient de simples systèmes informatiques, supportent désormais une entreprise dont la chaîne de valeur repose sur le numérique. La supervision d'une entreprise digitale ne peut se faire sans placer au cœur de la réflexion la supervision des KPI métiers, et à terme, leur exploitation pour suivre et optimiser constamment les performances de l'entreprise. Il est important que les équipes ITOps supervisent ces dimensions simultanément : l’informatique et le business. La bonne nouvelle est qu'avec une solide plateforme de supervision IT, faire deux choses en même temps n’a jamais été si facile.

Garder un œil sur l’IT et le Business de façon centralisée

Une entreprise axée sur le numérique ne connaît pas de jours de repos : les ITOps doivent suivre des réseaux informatiques étendus et en constante évolution, du Cloud à l’Edge. Ils doivent garantir des services à divers utilisateurs répartis sur plusieurs sites, qui demandent toujours plus de performances pour atteindre un éventail tout aussi large d'objectifs business. Les ITOps doivent identifier si ces services sont délivrés de manière optimale et savoir intuitivement où chercher si ce n'est pas le cas. Permettre l'observabilité métiers, c'est donc garder un œil sur la balle dans un jeu en plusieurs dimensions : voir ce qui est sur le terrain, et ce qui n’y est pas - à savoir l'architecture sous-jacente qui rend le match possible. 

Permettre l'observabilité métiers implique toute une gamme de compétences 

  • Une détection rapide des anomalies dans l'ensemble du paysage informatique - Cloud public, privé ou hybride, datacenters physiques, périphérie du réseau, applications, etc.
  • Une analyse des causes profondes, étendue et contextualisée, à la fois pour un diagnostic immédiat et pour une vision à plus long terme du fonctionnement optimal du SI.
  • Des capacités de corrélation supérieures : une compréhension approfondie de l'effet « domino » d'un problème sur la chaîne de valeur numérique.
  • Des outils de visualisation exceptionnels à différents niveaux, qui fournissent des vues top-down - allant des indicateurs clés sur la santé de l'entreprise aux statistiques vitales sur la capacité, en passant par l'état de chaque équipement.
  • Une visibilité constante sur la qualité de service fourni par l’IT, du point de vue des utilisateurs, qui dans l'entreprise numérique, sont des « baromètres » importants pour évaluer les performances informatiques.
  • Une plateforme partagée pour les responsables IT et métiers en interne, permettant une compréhension approfondie de l'entreprise numérique et une coopération constante pour la maintenir sur la bonne voie. 

43 % des ITOps déclarent que l'extension de la supervision informatique des KPIs techniques aux KPI orientés métiers est une priorité dans leur organisation. - Source : Préparer le futur de la supervision informatique.

Mettre en place l'observabilité dans votre organisation : par où commencer ?

  1. L'observabilité se nourrit de données. La première étape consiste donc à s'assurer que vous avez les moyens de collecter et de corréler une grande diversité de types de données provenant de l'ensemble du SI, et que ces données sont actuelles, exactes et non dupliquées. Faites confiance à une solution supervision IT qui peut découvrir et adapter automatiquement la configuration aux nouveaux équipements, voire aux nouvelles technologies à venir.
  2. Revoyez votre approche de la supervision IT. Commencez par le haut, en examinant les processus métiers les plus importants et critiques. Cartographiez les infrastructures critiques et les services qui les soutiennent. Suivez l'ensemble des workflows du début à la fin, en supervisant la disponibilité du service mais aussi sa qualité et les performances globales.
  3. Construisez une plateforme centralisée. Supervisez les workflows de bout-en-bout et donnez accès à cette plateforme à l'ensemble des profils IT et métiers de votre organisation pour qui cela sera pertinent. Laissez-les tous manipuler les données, que ce soit pour superviser le temps de fonctionnement optimal, faire des tests, lancer de nouveaux services ou de nouvelles applications, planifier les investissements informatiques futurs ou renforcer les capacités de l'entreprise pour améliorer son fonctionnement.
  4. Partagez la vue et les données IT au-delà de la supervision. Créez des tableaux de bord enrichis et des KPI personnalisés, en connectant votre supervision IT avec des plateformes telles que Splunk, Opsgenie, Prometheus et bien d'autres. Exploitez les données de supervision des ITOps pour aider à rendre le paysage numérique global plus “observable” et contribuer à la compréhension de l'entreprise.

Une pyramide de Maslow pour favoriser l'observabilité métiers

Adoptez une approche descendante : partez de l'objectif business, essentiel pour l’entreprise et descendez jusqu'à l'infrastructure informatique sous-jacente qui le supporte.

Pour aller plus loin

  • Favorisez l'observabilité métiers grâce à une approche stratégique de votre supervision IT. Adoptez une approche descendante, en partant de l'objectif métier, en cartographiant les services clés qui le sous-tendent, jusqu'à une riche variété de sources de données toujours actualisées qui rendent le système observable et permettent une amélioration continue des performances.

Découvrez comment nous pouvons vous aider à poser les bases d'une stratégie d'observabilité métiers aujourd'hui.