Supervision IT unifiée : mode d’emploi pour faire le grand saut à l’holistique !

Le Baromètre de la supervision IT réalisé par Centreon a mis en avant la place toujours plus importante de la supervision IT dans les organisations d’ici 2023. Il a aussi pointé du doigt la nécessité pour les ITOps de faire évoluer leurs méthodes et leurs outils de supervision pour disposer d’une visibilité toujours plus grande de leur performance IT et Métier, et ce du Cloud jusqu’à l’Edge. En un mot, il est grand temps pour les entreprises de faire un grand saut en avant pour gagner enfin en visibilité grâce à une supervision unifiée et réellement holistique ! Voici comment faire pour ne pas se rater !

S’assurer d’avoir une bonne visibilité (de préférence par tous les temps)

Il ne viendrait à l’esprit d’aucun téméraire de sauter dans le brouillard, sans visibilité ou de regarder son objectif au travers d’un kaléidoscope. Pourtant, c’est ce que font encore beaucoup d’ITOps comme le souligne le Baromètre de la supervision IT.  Le manque de visibilité est un phénomène très présent dans les entreprises alors même que les ITOps disposent de nombreux outils pour superviser leur SI.

Seuls 27% des répondants jugent leur visibilité excellente sur leurs niveaux de performance IT et pour 30% des entreprises le manque de visibilité unifiée de leur outil de supervision est la seconde cause d’insatisfaction.

Avant de se lancer, il faut donc avoir bien conscience de la visibilité que l’on veut obtenir et sur quel sujet. En effet, il serait dommage de se lancer dans un nouveau type de supervision en laissant de côté, par exemple, vos infrastructures Edge ou vos applicatifs métiers …

Rassembler son matériel et le vérifier (c’est toujours mieux avant de sauter…)

Le sommet de l’iceberg pourrait nous faire croire que l’équipement des entreprises est bon, voire même hyper bon pour se lancer dans le Smart Monitoring. Pourtant, tel n’est pas le cas, car, alors même qu’ils sont bien équipés sur le papier, les ITOps ne parviennent pas à faire fonctionner le tout pour gagner en visibilité.

Les entreprises comptent en moyenne 14 outils de supervision IT et pourtant, elles disent ne superviser en moyenne que 61% de leur périmètre IT.

Ces chiffres donnent le vertige mais l’explication est plutôt simple : avec autant d’outils de supervision, difficile de disposer d’une bonne visibilité et de s’assurer que tous les mousquetons sont bien fiabilisés. Pas de vue d’ensemble, pas de visibilité.

L’ensemble du périmètre IT n’est pas couvert, en particulier parce que la supervision IT n’est pas centralisée et que les outils ne permettent pas de développer une supervision IT capable de superviser l’ensemble du SI et de collecter et centraliser des données de façon holistique.

La première étape consiste donc à faire évoluer son système et son équipement pour se donner les moyens de gagner en visibilité. Avec l’objectif de disposer de moins d’outils mais d’outils plus adaptés, permettant une centralisation de la donnée, afin d’atteindre des chiffres qui font rêver comme ceux du Ministère de la Justice français qui parvient à superviser 90% de son SI avec un seul outil.

« Aujourd’hui, avec Centreon, toutes les équipes partagent le même outil et le même référentiel de pratiques. Cela nous permet de superviser 90% du SI et d’améliorer sa disponibilité mais aussi, dans une logique de transformation Agile, de casser les silos, de renforcer la communication et de développer synergie et efficience entre les équipes. »
Nirina Razafimandimby, chef de département adjoint du département Exploitation et Production de la DSI du Ministère de la Justice

Se concentrer sur les bons objectifs (c’est toujours utile pour aller de l’avant)

Pour avancer et se lancer, il vaut mieux fixer l’horizon plutôt que ses chaussures. Où devez-nous aller ? Quels sont les objectifs d’une (vraie) visibilité holistique ? Comment voyez-vous votre supervision dans 3 ans ? A ces questions, les répondants du baromètre de la supervision IT ont répondu par un plébiscite des KPI Métiers et de la supervision de l’Edge et du Cloud pour les années à venir. Cela ne se fera pas sans visibilité holistique !

Une entreprise sur deux pense qu’étendre la supervision IT au Cloud et étendre la supervision à l’Edge et à l’IOT et 45% que générer des KPIs Métiers seront leurs premières priorités en matière de supervision IT pour les années 2021-2023.

Et pour passer à une supervision holistique, il faut avant tout être en capacité de collecter, centraliser et corréler des données en provenance de l’ensemble du SI. Faire le grand saut à l’holistique implique donc de disposer d’un outil en mesure de s’interfacer avec l’ensemble des outils du marché, de collecter les données et de les restituer avec des KPI pertinents, orientés IT et Métier. Le manque d’interopérabilité est d’ailleurs montré du doigt par les ITOps comme le premier sujet d’insatisfaction (plus d’une entreprise sur trois). On comprend mieux pourquoi !

« Nous n’utilisons quasiment plus les outils fournis par les éditeurs sauf parfois pour collecter des données. Nous avons structuré et industrialisé notre supervision sur un large périmètre qui va des tâches d’exploitation aux tâches métier avec la supervision des applications sociales, dont la disponibilité est critique. Nous pilotons également les processus de dématérialisation de nos factures.
Redouane Majjad, Responsable de la production informatique au sein de la DSI du Département du Haut Rhin

Faire le grand saut vers l’holistique en toute sécurité 

Avec Centreon, vous disposez du matériel et de la philosophie qui vous permettront de vous lancer dans la grande aventure du Smart Monitoring et de la supervision de demain, unifiée et centralisée, capable de surveiller tout le SI, du Cloud jusqu’à l’Edge.

Certains ont déjà fait le saut, avec succès, vers l’unification de la supervision, comme la DSI de l’hôpital Nord-Ouest.

« Disposer d’un système de supervision informatique unique et centralisé sous Centreon nous permet d’avoir des yeux là où nous ne sommes pas. Un élément indispensable pour garantir le meilleur parcours de soins à nos patients et un meilleur support aux personnels hospitaliers. »
Eric Denizot, Responsable Infrastructures de Communication et Travaux de l’Hôpital Nord-Ouest

Alors en 2021, cap ou pas cap pour le grand saut à l’holistique ? Nous sommes prêts à vous aider à vous lancer avec les meilleurs coaches et les meilleurs techniciens !

Envie d’en savoir plus sur le futur de la supervision et de bouquiner intelligent pendant les prochains jours ? Téléchargez dès maintenant le Baromètre de la supervision IT et retrouvez tous les chiffres clés sur les tendances de la supervision.  Basée sur un enquête internationale commandée par Centreon, cette étude menée par Vanson Bourne a été réalisée auprès de 600 professionnels de l’IT d’entreprises de plus de 500 collaborateurs, répartis sur les pays suivants : États-Unis, Canada, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne.

Tags :