Préparez-vous à une nouvelle décennie d'innovation en informatique

Les années 2020, les entreprises numériques et comment les DSI donneront du sens aux écosystèmes numériques en expansion en s’appuyant sur un solide travail collaboratif. 

Nous sommes à l’orée d’une nouvelle décennie prometteuse : c’est le moment idéal pour faire une pause et réfléchir. Les dix dernières années ont été vertigineuses. C’est bien sûr le cloud qui a marqué les années 2010. Il était surtout question de transformation numérique : l’adoption de technologies numériques en évolution rapide a permis de rendre l’entreprise plus efficace et d’assurer un niveau toujours plus élevé de prestations informatiques. Les architectures informatiques hybrides sont devenues une réalité quotidienne. Et maintenant ? Où en sommes-nous en 2020 ? Vous vous trouvez probablement quelque part sur le chemin du voyage sans fin vers l’informatique moderne. Cet article décrit votre nouvel environnement et indique comment vous préparer à traverser les années 2020 avec sérénité. 

L’environnement des années 2020 : un voyage numérique continu

La nouvelle décennie s’ouvre sur un concept passionnant : ce n’est pas l’informatique (ou l’infrastructure) qui compte, mais les personnes qui en bénéficient. Les workflows voyageront sur des infrastructures différentes et interchangeables, et arriveront là où le meilleur résultat commercial peut être obtenu, presque automatiquement. 

En bref, la plupart des organisations deviennent des « entreprises numériques », un terme inventé par Gartner pour décrire la « création de nouveaux concepts d’entreprise qui brouillent les mondes numérique et physique ». 

6 signes que vous appartenez à une entreprise numérique 

  1. La qualité et la simplicité de l’expérience client constituent le but ultime de la plupart des innovations. Rien d’étonnant : c’est l’expérience qui fait vendre et qui crée du revenu. 
  2. Il n’existe pas d’infrastructure « idéale » ou « cible » à laquelle parvenir pour devenir moderne. L’innovation de l’entreprise devient indépendante de l’infrastructure idéale. Le cloud, les machines virtuelles, le Edge, les conteneurs ou les serveurs physiques sur site constituent autant de choix possibles pour soutenir des workflows continus. 
  3. Toujours moins vertical et compact, l’écosystème informatique est bâti autour d’un réseau complexe de services interconnectés. Il tend à se développer en direction du Edge afin que les services soient fournis là où ils sont nécessaires.
  4. Piloter l’IT requiert des capacités Analytiques et de Dashboarding avancées. L’informatique d’entreprise constitue le terrain de jeu d’un groupe toujours plus large de fournisseurs externes, que les responsables IT doivent gérer : cloud, IaaS, Paas, etc. « Voir » l’ensemble de l’écosystème requiert avantage d’analyse et de pilotage. 
  5. Le périmètre de monitoring informatique change toutes les minutes. Les objets connectés parsèment le paysage et ajoutent de la densité au réseau de connexions qui soutient notre réalité quotidienne. 
  6. Attendez-vous à intégrer des technologies nouvelles et peu familières, dès demain ! Les entreprises se préparent à acquérir les capacités de calcul et de stockage nécessaires aux technologies d’Intelligence Artificielle. 

Sans doute l’avez-vous deviné après ces années de transformation numérique, l’informatique moderne représente un voyage sans fin. Ah! Et encore une autre vérité dérangeante : la diversité et la complexité des technologies de l’information va s’accroître au cours de la prochaine décennie afin de soutenir l’innovation. 

« C’est la nouvelle frontière des responsables Infrastructure & Operations IT : penser non plus en termes de type d’infrastructure – le cloud, le datacenter, etc. – mais en termes d’utilisateurs desservis par l’infrastructure, et donc penser à l’innovation et au service qu’apporte l’infrastructure. Le cloud n’est pas une solution définitive et peu de gens s’attendent à ce que les serveurs sur site fassent leur retour. Selon une récente présentation de Gartner à Londres, d’ici 2025, la part des charges de travail sur site qui ne sera pas traitée dans le cloud le sera en edge computing ; au final, la répartition sera d’environ 30% sur site, 30% en edge computing et 40% dans le cloud. A la façon d’un investisseur, vous gérez un portefeuille d’infrastructures informatiques en vue d’obtenir les meilleurs résultats dans un futur inconnu. » 

Une course de relais : les collaborateurs comptent sur vous et sur une solution de Smart Monitoring 

Encore une chose sur votre environnement en 2020. Dans une entreprise numérique, vous êtes plus que jamais responsable devant les équipes commerciales. Désormais, vous partagez avec elles l’orientation vers la qualité du service, l’intimité client et la responsabilité en matière de performance de l’entreprise. Voyez ça comme s’il s’agissait d’une course de relais. Personne ne veut être le coéquipier qui lâche le bâton. 

3 façons de faire preuve de fiabilité au sein de votre équipe

  1. Faites en sorte de superviser et d’apercevoir tout ce qui contribue à faire évoluer les principaux workflows, et pas seulement sur le cloud : serveurs physiques, conteneurs, applications, Internet des objets, terminaux de point de vente, téléphones, commutateurs de réseau… tout ce que vous voulez. Ne devenez pas dépendant d’une solution spécialisée dans un seul type d’équipement informatique.
  2. Les écosystèmes informatiques évoluent rapidement et vivent sans cesse des changements, minimes ou majeurs : c’est pourquoi il est si important d’automatiser la découverte et l’intégration de nouveaux services et équipements.
  3. Attendez-vous à devoir répondre à des questions au sujet de la performance de votre système informatique, mais aussi à comment vous contribuer aux  indicateurs clés de performance de l’entreprise (les fameux KPI). Procurez-vous les moyens de collecter et de partager les informations pertinentes à l’intérieur de l’entreprise et en dehors. Les équipes fonctionnelles ont besoin de consulter des rapports qui fournissent une vue haut niveau sur la disponibilité et les performances ; il ne s’agit pas des rapports informatiques habituels. Il vous faut disposer de capacités de corrélation, afin de transformer vos écrans de supervision en rapports exploitables par les équipes non IT.

En 2020, voyagez avec Centreon

Chez Centreon, nous sommes passionnés par les systèmes d’informations qui vous rendent performants, vous et votre organisation. Aujourd’hui, maîtriser l’IT est la voie la plus directe vers les clients et la première étape vers votre plein potentiel de  performance.

Voilà pourquoi nous avons porté le monitoring des infrastructures informatiques à un niveau supérieur, qui s’adapte de façon organique à votre propre voyage numérique sans fin. Le Smart Monitoring de Centreon est prêt à soutenir vos efforts d’innovation en 2020, et au-delà, quelle que soit la direction que vous prendrez dans la construction de la prochaine couche d’infrastructure. 

Le Smart Monitoring à la rescousse

  • Intégration et automatisation

Quelles que soient les innovations et les évolutions futures , vous pourrez l’intégrer à votre périmètre de supervision, puisque vous êtes déjà en mesure de superviser le cloud, les conteneurs, les machines virtuelles, les actifs physiques et l’Internet des objets, et même vos acquisitions récentes en matière d’Intelligence Artificielle. Pas de problème. Vous découvrirez automatiquement les nouveaux services ou équipements ajoutés, et vous serez notifié du moindre changement au sein de votre périmètre de supervision. Vous pourrez tout superviser et tout VOIR.

  • Cartographie des processus

Les DSI et les responsables informatiques adoptent désormais une approche descendante : ils s’intéressent avant tout aux processus de l’entreprise, puis à l’infrastructure et enfin à la source des données. Les fortes capacités de modélisation de votre solution de supervision vous permettent de leur procurer cette vue. En cas de problème, il vous sera facile d’entrer en contact avec le responsable du secteur d’activité concerné et de lui dire ce qui se passe.

  • Rapports

Vous ne pouvez plus vous contenter d’indiquer en tout et pour tout quel sera le temps moyen de réparation. Et nous pouvons vous y aider, car Centreon vous permet de créer facilement une famille complète de tableaux de bord et de rapports, avec des vues et des métriques personnalisables qui fournissent une vue synthétique de niveau entreprise, que vous pouvez approfondir progressivement jusqu’aux détails les plus fins de l’infrastructure. Vous avez la vue, vous avez les données : libre à vous de jouer avec pour répondre à n’importe quelle demande.

Les 7 incontournables d’une solution de supervision en 2020

  1. Soutient une approche axée sur l’expérience client (CX).
  2. Procure une visibilité sur tous les services gérés (indépendamment de la diversité et de la complexité).
  3. Supervise l’infrastructure de bout en bout (from the Cloud to the Edge).
  4. Intègre l’Internet des objets (l’IoT) en toute transparence.
  5. Automatise la découverte d’équipements et de services, et intègre les changements du périmètre de supervision.
  6. Répond aux critères des directions fonctionnelles en matière de compréhension des processus d’entreprise.
  7. Soutient et unifie les équipes et les architectures distribuées.

Le sept est un chiffre porte-bonheur. Tout comme nous appeler pour planifier une heureuse décennie d’aventures en matière de Monitoring. 

N’est-ce pas passionnant de voir comment l’infrastructure et les opérations IT sont en train de devenir un facteur majeur de différenciation et de performance des entreprises , et la clef de voûte de l’entreprise numérique ? Voyez comment certaines DSI relèvent le défi ou contactez-nous pour une démo de la façon dont nous pouvons vous aider à relever vos propres défis de Monitoring en 2020. 

A bientôt ! Je vous souhaite le meilleur pour 2020 et au-delà.

Eryk Markiewicz
CMO, Centreon

 

Tags :