Transformation numérique de l’entreprise et maturité de la supervision IT : même parcours, même combat !

Faisons un parallèle entre la transformation numérique des entreprises et celle que les ITOps opèrent vers le Smart Monitoring, la seule approche unifiée qui permet de maîtriser la complexité actuelle et future de l’IT. Vous verrez que certains des principaux problèmes rencontrés en matière de supervision informatique peuvent aussi se transformer en opportunités pour développer la maturité de la supervision dans votre entreprise. Si l’excellence opérationnelle peut être poussée par le leadership d’une entreprise, elle réside aussi au niveau de la supervision informatique.

La transformation numérique exige de nouvelles capacités de supervision informatique

Que va-t-il se passer en 2021 ? Malgré la pandémie de COVID-19, les priorités des DSI n’ont pas changé – une récente enquête Harvey Nash/KPMG sur les DSI indique que le secteur numérique continue de se concentrer sur ces trois domaines : 

  1. Efficacité opérationnelle pour l’entreprise
  2. Engagement des clients
  3. Travail des collaborateurs facilité

Qu’est-ce que cela signifie concrètement pour les ITOps ? Tout d’abord, cela implique de développer une interopérabilité constante des solutions, quelles qu’elles soient. Bien que cela se traduise par le développement de nouvelles capacités technologiques, il ne suffit pas de penser à l’intégration et à la supervision en backend. Les responsables de la supervision informatique doivent aller plus loin pour que les priorités des DSI soient intégrées dans leurs outils et pratiques de supervision. C’est à ce moment-là que l’adoption du Smart Monitoring commence à prendre tout son sens.

89 % des entreprises estiment que la supervision IT est importante voire une priorité absolue pour leur entreprise. – Source : Baromètre de la supervision IT

Avec la transformation numérique, de nouveaux défis et opportunités

Maintenant que nous avons établi un lien direct entre les priorités des DSI et celles des ITOps, voyons comment les contraintes les plus fréquentes en matière de gestion d’infrastructures numériques complexes peuvent être transformées en opportunités pour élever le niveau de maturité de la supervision  IT.

1. Manque de visibilité

SI ALORS
Les données de supervision des équipements ne permettent pas ou peu de contextualisation. Construisez une plateforme de Smart Monitoring à partir de zéro, en supprimant tous les angles morts et en assurant une visibilité directe et unifiée du Cloud jusqu’à l’Edge.

Vous n’êtes pas seul dans cette ”galère” : seulement 27% des entreprises considèrent comme excellente la visibilité qu’elles ont sur les niveaux de performance IT. (Source : Baromètre de la supervision IT)

 

2. Perte de données essentielles

SI ALORS
L’utilisation de multiples outils de supervision non connectés entraîne la duplication des données et la perte de données cruciales. Adoptez une plateforme unifiée qui répond aux besoins des différentes équipes IT pour permettre la collaboration entre elles, en améliorant les tempss de diagnostic et le MTTR.

 

3. Configurations manuelles

SI ALORS
L’évolution du SI (modifications ou ajouts de nouveaux équipements) est prise en compte via un processus compliqué et manuellement, ce qui laisse des angles morts et des équipements « fantômes ». Intégrez les capacités d’automatisation (auto-découverte) afin de préparer l’adoption de nouveaux équipements ou technologies, car l’environnement IT est en perpétuelle évolution.

Saviez-vous que 51 % des responsables IT utilisaient encore des procédures manuelles pour mettre à jour la configuration de supervision ? (Source : panel de 200 professionnels de l’IT, Centreon – FocusVIsion, 2020)

4. Données de supervision relatives aux technologies de l’information

SI ALORS
Les données de supervision servent uniquement à informer sur la performance des équipements informatiques – et non sur la performance métiers. Cartographiez les infrastructures et les équipements qui supportent les services essentiels de l’entreprise. Corrélez les données orientées IT avec les indicateurs de performance clés (KPI) de plus haut niveau, axés sur les métiers, précédemment définis avec les principales parties prenantes et les développeurs d’applications.

 

5. Expériences client non optimisées

SI ALORS
Les équipes métiers ont du mal à saisir la complexité des workflows IT lorsqu’elles planifient projets d’innovation ou budgets ou s’équipent avec de nouvelles technologies. Contextualisez et communiquez les données de supervision aux principaux responsables métiers en utilisant des tableaux de bord avancés qui comprennent la supervision de l’expérience client et les informations métiers contextuelles. Cela permet de créer des expériences utilisateurs et clients optimisées, ce dernier point étant devenu un facteur clé de performance pour les entreprises numériques. 

 

6. Manque de coordination avec les équipes métiers

SI ALORS
L’entreprise ne peut pas passer au niveau supérieur en termes d’efficacité opérationnelle sans un meilleur alignement, une responsabilité partagée et une collaboration quotidienne et renforcée entre les équipes informatiques et les équipes métiers. Fournissez aux équipes métiers encore plus d’outils informatiques pour promouvoir et soutenir les performances métiers. Par exemple, intégrez d’autres domaines, tels que l’expérience client, et d’autres analyses de performances avancées, afin de combler efficacement le fossé entre les performances informatiques et métiers. 

Seuls 37 % des managers IT déclarent partager les indicateurs de supervision IT avec les équipes métiers. (Source : panel de 200 professionnels de l’IT, Centreon – FocusVIsion, 2020)

7. Des occasions manquées d’optimisation continue et autonome des performances

SI ALORS
L’entreprise veut exploiter la valeur totale du Big Data pour obtenir un avantage concurrentiel dans un environnement économique incertain. Enrichissez le reporting global de performance de l’entreprise avec des données de supervision orientées métiers. Vous pourrez ainsi, optimiser de façon constante et en temps réel les performances de l’organisation, grâce à l’IA et au ML, dès qu’ils seront disponibles.

Si vous cherchez à améliorer l’alignement entre l’IT et les métiers, et si le Smart Monitoring figure sur votre “liste au père Noël” pour 2021, contactez-nous. Vous pouvez évaluer votre maturité en matière de smart monitoring ici.