La criticité de la supervision IT dans les organisations ne doit pas être sous-estimée. De plus en plus d’entreprises et d’organisations reconnaissent son rôle crucial pour garantir la disponibilité, la fiabilité et la conformité des équipements informatiques et des données. Son rôle va bien au-delà du support aux équipes IT puisque la pandémie COVID-19 nous a encore prouvé (s’il était encore besoin de le faire) combien la supervision IT était essentielle pour assurer la continuité d’activité. C’est encore plus vrai dans des temps où la distanciation sociale nous contraint à entrer plus vite encore dans l’ère du télétravail et de l’économie sans contact. Découvrons ensemble les grandes tendances 2021 de la supervision qui vous permettront de développer une stratégie de supervision durable et à forte valeur ajoutée.

Panorama de la supervision IT en 2021 : une valeur ajoutée reconnue mais pas pleinement exploitée

Pas d’IT, pas de business. La criticité de la supervision IT est d’ailleurs reconnue par la plupart des organisations comme une priorité élevée ou prioritaire de la stratégie IT de leur organisation, selon le Baromètre de la supervision IT réalisé par Centreon. 72% des DSI/ITOps interrogés s'attendent à ce qu'elle prenne encore plus d’importance d’ici 2023.

Sur ce sujet, on notera d’ailleurs une différence entre l’Amérique du Nord et l’Europe, peut-être due à une maturité différente en matière de supervision IT et de télétravail. 

En effet, les Nord-Américains ont été plus enclins que les Européens à prioriser la supervision IT dans leur budget (et encore plus depuis le début de la crise sanitaire…). Même au sein de l’Europe, on notera une différence notable entre la France et le Royaume-Uni, probablement en raison du rattrapage forcé du retard français dans la mise en place du télétravail. 

Certes, tout le monde a bien identifié l’importance de la supervision mais quid de sa mise en pratique ? Est-on vraiment passé de la tête aux jambes ?

Le Baromètre de la supervision révèle que seulement 27% des DSI/ITOps interrogés jugent excellente la visibilité qu’ils ont sur leur niveau de performance IT et seulement 61% du parc informatique d’une organisation (en moyenne) est réellement supervisé.

Cette lacune de couverture de la supervision IT a pour conséquences un manque d’information et de visibilité des ITOps sur leurs SI avec un certain retard à l’allumage quand il s’agit d’anticiper (voire simplement détecter) les anomalies.

Avec un impact direct sur l’efficacité et la performance globale de l’entreprise…

2021 : année de la modernisation des infrastructures IT 

L’inexorable migration vers le Cloud et l’Edge se confirme, avec un rythme plus soutenu en Amérique du Nord qu’en Europe.

Évolution du déploiement de l’infrastructure informatique au cours des trois prochaines années

Si les ITOps veulent superviser efficacement l'ensemble de leurs infrastructures, ils doivent impérativement s'assurer qu'ils disposent d’une bonne visibilité sur tous leurs équipements IT, en particulier ceux qui sont dans le Cloud, l’Edge et l’IoT.

C’est pourquoi, la migration des organisations vers ces environnements aura un impact indéniable sur la façon de faire de la supervision IT dans les années à venir et plus particulièrement l'IoT pour 54% des personnes interrogées et l’Edge pour 44% d’entre elles.

On peut parler d’une vraie prise de conscience pour ces organisations qui vont mettre la priorité sur l’extension de la supervision au Cloud (47%) et à l’Edge (44%) comme priorité d’ici 2023 mais d’un vrai risque pour celles qui ne le feront pas de voir leur visibilité encore diminuer.

Autre tendance durable : l’importance des KPIs orientés métiers

Il y a une véritable volonté de l’IT à travailler avec les métiers et de mieux communiquer avec eux. Les chiffres issus du Baromètre de la supervision IT sont clairs : 98% des ITOps pensent qu'il sera important de fournir et partager des KPI orientés métiers.

En produisant des indicateurs orientés métiers, les ITOps pourront ainsi partager avec les équipes métiers non seulement du reporting sur les performances IT et leurs engagements de services (SLA) mais aussi des tableaux de bord permettant de piloter la performance métier de l'entreprise au sens large.

La bonne nouvelle ? 49% déclarent déjà partager des indicateurs de performance clés orientés métier et 44% prévoient de le faire d’ici 2 ans, bien que cette tendance semble plus forte en Amérique du Nord (45% contre 40% en Europe).

La performance des entreprises repose plus que jamais sur la capacité des DSI à mettre en place une supervision orientée métier et à partager des KPIs orientés métiers. Gagner en visibilité pour les équipes IT se traduit immédiatement par des avantages concurrentiels significatifs pour l’entreprise numérique !

En 2021, libérez tout le potentiel de votre supervision IT !

Parmi les bonnes résolutions de l’année : éviter les écueils de la supervision IT actuelle en identifiant les raisons de ces dysfonctionnements. En effet, 59% des professionnels de l’IT ne sont pas satisfaits de leur outil de supervision avec, tout en haut de la liste des critères d’insatisfaction : N°1, le manque d’interopérabilité (pour 32%) et N°2, le manque de visibilité unifiée (pour 30%). Deux éléments indispensables pour déployer une supervision IT performante et moderne et être proactifs pour faire évoluer ses outils vers les tendances émergences de la supervision IT que nous venons d’évoquer dans le paragraphe précédent. Il faut dire que le nombre élevé d’outils ne facilitent pas non plus la tâche (en moyenne 14 par organisation).

Il est peut-être temps de passer à la vitesse supérieure en exploitant réellement tous les bénéfices de la mise en place d’une supervision moderne et connectée à savoir :


Mais il est aussi temps de mieux choisir ses outils de supervision avec des critères qui vous permettront de relever en toute sérénité les nouveaux défis de l’IT du futur :

Nous l’avons vu, une grande importance est accordée à présent à la supervision IT mais dans les faits (visibilité sur la performance, satisfaction, rationalisation du nombre d’outils, etc.), il y a encore beaucoup à faire. 2020 a été une année de grands bouleversements à tout point de vue et en particulier en matière d’IT avec un développement accru de l’exigence de disponibilité et télétravail en raison de la distanciation sociale.

L’IT a été en première ligne et va le rester en 2021. C’est donc le moment de mettre un grand coup d’accélérateur sur la stratégie de supervision IT pour gagner encore en visibilité grâce à une approche toujours plus « smart » et connectée.

Pour en savoir plus, téléchargez dès maintenant le Baromètre de la supervision IT et notre Ebook « Préparer le futur de la supervision, comment installer votre IT dans une croissance durable ».

Ces contenus sont basés sur une enquête internationale commandée par Centreon à Vanson Bourne auprès de 600 professionnels de l’IT d’entreprises de plus de 500 collaborateurs, répartis sur les pays suivants : États-Unis, Canada, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne.

Tags :