« Centreon, c’est l’interface graphique de Nagios », « Nagios et Centreon, c’est le même code », « Centreon c’est le cousin de Nagios ». Face à ces idées reçues auxquelles nous sommes encore confrontés, nous avons décidé de faire le point. Si Nagios a inspiré Centreon à sa naissance, ce n’est plus le cas depuis quelques années ! 

Retour sur notre belle histoire commune mais aussi sur l’émancipation de Centreon : 10 ans après avoir forké Nagios, Centreon vit sa plus belle vie, sans plus aucune ligne de code commune !

2005 : Open source mon amour !

C’est en 2005 que l’aventure Centreon débute sous forme d’un projet open source dont le but était de simplifier le déploiement du moteur de collecte de données de supervision Nagios. Centreon est alors une interface graphique web dont l’objectif est de faciliter la configuration d’un moteur Nagios, qui pèche par le manque d’intuitivité de son ergonomie. Centreon, dont l’ADN est résolument open source, s’étoffe au fil du temps jusqu’à devenir une solution de supervision complète, qui s’appuie encore sur le moteur Nagios.

Jusqu’en 2012, Nagios et Centreon écrivent l’histoire de la supervision open source grâce à leur créativité, leur capacité d’innovation, leur approche totalement ouverte et leur large communauté. 

Rappelons qu’en 2021, Centreon compte une communauté open source de +250 000 membres. Dès 2008, Centreon fait lentement évoluer son modèle économique en proposant des solutions commerciales.

2011 : L’envol 

En 2011, Centreon prend son envol et son code ! Il y a 10 ans, la décision est prise de « forker » Nagios, qui consiste à créer un nouveau logiciel à partir du code source d’un logiciel existant. Ce choix politique des dirigeants de l’entreprise va permettre d’intégrer les innovations proposées par les développeurs de Centreon en toute liberté, en particulier en matière de supervision orientée métier. Le résultat ne se fait pas attendre : en 2012, le Centreon Poller, notre propre moteur de collecte et de distribution des données de supervision « 100% fait maison » constitué de Centreon Engine et Centreon Broker, est disponible. 

Depuis 2011, le code a tellement évolué que plus une seule ligne de code Nagios ne subsiste dans la plateforme Centreon !

Le choix est néanmoins fait de garder la compatibilité entre le moteur Centreon Poller et les plugins développés par la communauté Nagios, afin de permettre, à l’époque, une migration douce des plateformes en production vers le nouveau Centreon Poller.

2021 : Une ambition différente pour le meilleur des deux mondes

Ce choix affirmé va démontrer, au fil du temps, la capacité unique de Centreon à superviser des infrastructures fortement distribuées, s’affranchissant des topologies réseau et sécurité les plus vastes et complexes. Il s’agit là d’un différentiateur clé face à toute solution de supervision, open source ou commerciale.

Depuis 2015 et l’arrivée de son édition Entreprise, l’offre Centreon s’est étoffée afin de proposer une solution pour chaque besoin, avec toujours une originalité : une édition Open Source toujours accessible gratuitement et en téléchargement sur son site web.

Nous sommes fiers d’avoir lancé en 2005 le projet Centreon Open Source, qui est plébiscité par plus de 250 000 professionnels de l’IT dans le monde entier. Nous en sommes si fiers que nous continuons à bâtir nos éditions commerciales autour de ce même cœur open source.

Aujourd’hui, la bibliothèque de plus de 500 connecteurs de supervision prêts à l’emploi et son moteur d’auto-découverte associé offrent une facilité de déploiement et de connectivité inégalée, une automatisation de la configuration et la richesse des indicateurs.

La solution Centreon s’appuie sur cette architecture pour aller plus loin que la supervision d’indicateurs techniques : la modélisation des chaînes applicatives, les tableaux de bords graphiques, les vues cockpits ou les rapports consolidés sont autant d’outils à valeur ajoutée parfaitement intégrés à la solution pour offrir une vue claire et précise de l’IT.

Aujourd’hui, l’équipe R&D de Centreon fait évoluer une seule et unique plateforme logicielle, la plateforme Centreon, qui combine une base open source avec des extensions commerciales. 

L’ambition et la stratégie de Centreon et de Nagios diffèrent, chacun des deux outils ayant évolué à son rythme et sur son marché.

Nos clients profitent ainsi du meilleur des deux mondes. Nous leur permettons d’entrer résolument dans l’ère digitale de la supervision automatisée, connectée et intelligente, tout en conservant notre ADN open source. Ce qui a été rendu possible par notre indépendance vis à vis de Nagios.

Pour en savoir plus, consultez cette fiche récapitulative : Différences Centreon et Nagios - En finir avec les 3 idées reçues les plus communes.