Baromètre de la supervision IT : la supervision IT, nouvel élément incontournable de la gouvernance des entreprises

Centreon a réalisé son 1er baromètre de la supervision IT avec le concours du cabinet indépendant Vanson Bourne. Menée auprès de 600 professionnels de l’IT en Europe et en Amérique du Nord, cette étude confirme l’importance stratégique de la supervision IT, l’écart de maturité et d’approche du Smart Monitoring entre l’Europe et l’Amérique du Nord et l’impact de l’évolution des infrastructures sur les pratiques de supervision. 

Ce qu’il faut retenir : l’étude en 3 points clés

89 % des personnes interrogées déclarent que la supervision IT est importante voire une priorité absolue pour leur entreprise. 

Seulement 27% des répondants considèrent excellente la visibilité sur les niveaux de performance IT, ce qui peut s’expliquer par le fait que seulement 61% du SI, en moyenne, est supervisé.

Près de 50% des responsables IT interrogés estiment que l’IoT (54%) et l’Edge Computing (44%) auront une influence sur leurs pratiques de supervision d’ici 2023.


L’enseignement principal est que la supervision des SI est (enfin !) reconnue comme un sujet de premier ordre dans les entreprises. Un point positif qui ne doit pas occulter que le fait que la supervision IT peut (et doit) encore être améliorée pour faire face aux nouveaux enjeux d’un SI en perpétuelle évolution.

Cette année, les budgets accordés à la supervision IT ont tendance à augmenter, une tendance que la pandémie COVID-19 n’a pas infléchie, bien au contraire.

Les équipes ITOps ont également conscience que leurs pratiques de supervision doivent évoluer autour de deux axes principaux : le renforcement de la production de KPIs centrés métiers afin de mieux aligner l’IT avec les métiers et l’intégration du Cloud, de l’Edge et de l’IoT dans les pratiques de supervision afin de fournir une visibilité totale sur le SI, où qu’il se situe. 

La supervision IT, au cœur de la gouvernance des entreprises numériques

L’étude Centreon confirme la place importante de la supervision IT dans la gouvernance des entreprises numériques malgré un manque ressenti de visibilité sur la performance des SI. Elle souligne également la croissance des investissements et recrutements sur le domaine de la supervision. 

  • Pour près de la moitié des entreprises interrogées, la supervision IT reste une des trois priorités budgétaires, au même niveau qu’avant la pandémie COVID-19. La supervision IT est une priorité budgétaire clé, en particulier en Amérique du Nord.

  • Les budgets de l’IT et de la supervision ont été impactés… positivement par le COVID-19. Les budgets IT ont augmenté dans plus de la moitié des organisations cette année (52%), probablement en raison de l’expansion du digital workplace. Un bon point à souligner : les budgets de supervision IT ont augmenté dans presque autant d’organisations (49%).

  • La supervision IT est le domaine où les entreprises recrutent le plus :  63% d’entre elles mettent ces recrutements en priorité contre 49% pour la sécurité et 36% pour les réseaux.

Une différence de maturité entre les deux rives de l’Atlantique ?

L’étude montre également une différence d’approche entre les entreprises nord-américaines et européennes, qui se traduit par des priorités et pratiques différentes.

  • Les Européens sont légèrement moins enclins (46%) que les Nord-Américains (49%) à prévoir une extension de leur supervision au Cloud, et prévoient une plus grande augmentation de la part du Cloud dans leurs infrastructures d’ici 2023.
  • L’Europe semble afficher un certain retard par rapport à l’Amérique du Nord sur l’adoption du Cloud Public (22% pour les Européens, 25% pour les Nord-Américains) et de l’Edge et l’IoT (16% vs 19%) bien que l’étude souligne tout de même une tendance globale à l’augmentation dans les 3 ans à venir.
  • Les priorités varient probablement en raison d’un rythme différent dans l’évolution des infrastructures. Pour preuve, les entreprises nord-américaines identifient l’IoT (60%), l’Edge Computing (51%) et le Big Data (48%) parmi les technologies et tendances ayant un impact sur leurs pratiques de supervision IT d’ici 2023, quand les Européens privilégient le Big Data (48%), l’IoT (47%) et l’IA/Machine Learning (41%). 
  • En matière de recrutement, on notera que les responsables IT nord-américains reconnaissent plus immédiatement la nécessité d’ouvrir des postes de supervision IT (73%), là où leurs homologues européens pourraient prendre du retard (51%).

L’impact de la montée en puissance de l’IoT et de l’Edge Computing ainsi que la volonté de partager des KPIs métiers sur les pratiques de supervision IT

Cette étude révèle par ailleurs que la transformation rapide des infrastructures, poussée par le Cloud, l’Edge et l’IoT, ouvre la porte au déploiement de nouvelles pratiques de supervision. Et c’est plutôt une bonne nouvelle ! Mais cela implique aussi de faire le choix de solutions de supervision IT capables de mettre en œuvre une visibilité totale sur le SI, une approche centrée sur les métiers et une ouverture sur les nouvelles infrastructures.

  • Premier point, source de satisfaction pour l’éditeur que nous sommes : les bénéfices apportés par la supervision sont clairement identifiés et reconnus par les équipes IT. Parmi les bénéfices plébiscités, on citera l’amélioration de l’efficacité des équipes (50%), l’optimisation du budget IT (48%), l’amélioration du service délivré (47%) et la visibilité totale sur les Infrastructures et opérations IT (40%).

  • 54% des responsables IT interrogés placent l’IoT comme la tendance qui va le plus impacter leurs pratiques de supervision contre 48% pour le Big Data et 44% pour  l’Edge Computing (malgré des différences selon les régions). 
  • Pour 90% des personnes interrogées, il est nécessaire que l’IT fournisse des KPIs orientés métiers, ce qui confirme l’importance de la supervision dans le pilotage de la performance des entreprises numériques, à l’heure du digital workplace. L’un des bénéfices reconnus de la supervision IT est d’ailleurs sa capacité à mettre à disposition des indicateurs orientés métiers pour 37% des personnes interrogées.

« En tant qu’acteur majeur de ce marché, nous ne sommes pas surpris par les résultats de cette étude qui souligne l’importance croissante de la supervision IT. Les tendances de notre métier sont comme une vague qui se déplace bien souvent d’ouest en est, démarrant aux États-Unis et finissant en Asie. Nous sommes également conscients de notre rôle et de nos responsabilités dans le support des DSI sur les sujets chauds mis en avant dans l’étude, tels que la visibilité complète du Cloud jusqu’à l’Edge et l’alignement nécessaire avec les directions métiers. » – Julien Mathis, Co-fondateur et CEO Europe de Centreon. 

Téléchargez dès maintenant le Baromètre de la supervision IT. Basée sur un enquête internationale commandée par Centreon, cette étude menée par Vanson Bourne a été réalisée auprès de 600 professionnels de l’IT d’entreprises de plus de 500 collaborateurs, répartis sur les pays suivants : États-Unis, Canada, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne.