Comme 99,9% des entreprises dont le système d’information est aussi vital qu’évolutif, votre organisation s’est embarquée dans une quête sans fin vers l’agilité, invoquant le mot de passe magique : RA-TIO-NA-LI-SA-TION.

Tout le monde est entré dans une course folle pour rationaliser les opérations et processus avec, pour objectif, de réduire les coûts opérationnels.

Dans cet article, nous vous proposons de vous pencher avec nous sur l’un des aspects fréquemment oublié en matière de rationalisation : l’autonomie des équipes locales. Un sujet dont nous nous emparons aujourd’hui en proposant Centreon Remote Server, fonctionnalité phare dans la nouvelle version 18.10 de Centreon EMS.

 

Les effets pervers de la rationalisation…

La rationalisation peut devenir un cercle vicieux. La plupart du temps, la vague de rationalisation touche d’abord les Métiers avant de se transformer en une tornade complexe. La seconde vague d’efforts de rationalisation touche alors l’ensemble du système IT, brouillant les lignes géographiques et les frontières entre legacy et cloud.

Les exploitations informatiques (ITOps) démultiplient les systèmes centralisés et unifiés, le tout au détriment des équipes locales, totalement privées du rôle qu’elles auraient pu jouer dans cette fameuse quête sans fin de l’agilité.

D’un point de vue purement IT, la plupart des chemins empruntés par les organisations pour devenir plus agiles passent par :

  • La consolidation, c’est-à-dire la création de structures multi-sites toujours plus grandes,
  • La mutualisation des ressources informatiques à travers l’organisation (réseaux, datacenters, fournisseurs de services Cloud, applications, etc.),
  • Et, au final, le regroupement des outils d’ITOM, et plus particulièrement la supervision de l’infrastructure IT.

La consolidation et la mise en commun des ressources et des outils finissent par tisser une toile complexe, au cœur de laquelle les organisations doivent manager des équipes et des infrastructures critiques réparties sur un vaste territoire.

Aujourd’hui, à juste titre, vous vous dites que vous avez peut-être perdu quelque chose en route…

 

La solution sur le long terme : rationaliser de façon stratégique 

Ironiquement, pour inverser les conséquences de la rationalisation, vous rationalisez toujours plus. Mais cette fois, à un autre niveau de votre organisation et sous une nouvelle perspective en franchissant le pas sur les sujets suivants :

  • La mutualisation pour réduire significativement le nombre d’outils de supervision IT et  construire un périmètre centralisé et continu capable d’offrir aux Opérations IT une visibilité parfaite en temps réel,
  • L’intégration basée sur une équipe unique centrée sur vos utilisateurs Métiers et garantissant une collaboration solide entre les Opérations et le Support aux utilisateurs afin d’accélérer la résolution d’incidents,
  • L’automatisation par la prise en charge, via des API dédiées, des tâches répétitives et consommatrices de temps afin de libérer votre équipe et lui permettre de travailler sur les projets majeurs,
  • Le reporting qui met à la disposition de toutes les équipes, de bas en haut, les indicateurs dont elles ont besoin sur les Opérations IT.

Si vous êtes allés au-delà en implémentant l’ensemble de ces outils, le résultat est probablement une équipe performante concentrée autour d’un système de supervision centralisé. Votre organisation a su standardiser sa supervision mais a peut-être oublié de considérer les besoins spécifiques des équipes locales dont elle a émoussé l’autonomie et leur capacité à être proactif pour faire face aux premiers signes d’une dégradation de service…

“Au cœur du sujet, la capacité à définir le point d’équilibre entre centralisation et autonomie locale.”

L’étape suivante ? Restaurer la connexion locale !

Certes, la véritable efficacité dépend de la centralisation mais les équipes locales ne peuvent pas dépendre uniquement d’une organisation centralisée pour anticiper et résoudre les problèmes en local avant qu’ils n’impactent les utilisateurs. Cela est d’autant plus vrai quand ces équipes opèrent sur des fuseaux horaires différents.

Si votre activité dépasse les frontières de votre pays, vous savez que la mauvaise qualité des connexions réseaux intercontinentales est une autre bonne raison de donner plus d’autonomie aux équipes locales et créer plus de résilience au sein du système.

“Donner plus d’autonomie aux équipes locales fait partie de toute stratégie visant à construire plus de résilience au sein des Opérations IT.”

Centreon Remote Server, notre réponse aux attentes des managers IT qui cherchent l’équilibre parfait entre centralisation et autonomie locale

Une nouvelle fonctionnalité de Centreon EMS 18.10 permet aux utilisateurs d’équilibrer le besoin de centralisation avec celui de donner plus d’autonomie aux équipes locales, maximisant ainsi l’efficacité de la supervision informatique et renforçant la résilience du système. Centreon Remote Server, fonctionnalité majeure de Centreon 18.10, offre aux managers ITOps un nouvel outil pour développer autonomie et agilité au sein d’équipes réparties géographiquement.

Envie d’en savoir plus et de contacter un de nos experts Centreon pour découvrir Remote Server et ce que cette nouvelle fonctionnalité pourrait apporter à votre organisation ?

Ce que Centreon Remote Server apporte concrètement à vos équipes

Une architecture de supervision distribuée

  • Un élément additionnel dans l’architecture distribuée d’une solution Centreon, laquelle comprend aussi le Centreon Central Server et les Centreon Pollers
  • Un Centreon Central Server permettant de superviser la totalité d’un SI
  • Des Centreon Remote Servers en complément du serveur central, pour un périmètre de supervision régional
  • Des Centreon Pollers qui collectent l’information de supervision en tout point du SI, y compris dans ses zones peu accessibles (forte latence réseau, pare-feu)

Une résilience IT renforcée

  • Synchronisation complète des opérations entre serveurs Central et Remote
  • Autonomie complète des utilisateurs d’un serveur Remote pour créer leurs propres vues personnalisées
  • En cas de coupure réseau entre Remote et Central, pas d’affectation des utilisateurs du serveur Remote et synchronisation automatique avec le serveur Central dès la reprise du réseau

Une solution totalement intégrée

  • Une nouvelle option complètement intégrée à la solution Centreon
  • Possibilité pour l’utilisateur, lors de l’installation d’un serveur Centreon, de choisir son rôle : Central Server, Remote Server, Poller
  • Une interface utilisateur permettant de configurer l’ensemble de la fonctionnalité Remote Server en quelques clics de souris

 

Envie d’en savoir plus sur Centreon Remote Server ?

Rencontrons-nous au Paris Open Source Summit (POSS) les 05 et 06 décembre 2018.

  • Ne manquez pas le workshop Centreon : « Supervision IT : Centralisez l’exploitation tout en favorisant l’autonomie des équipes distantes », le 05 décembre 2018 à 11h15. Un cadeau spécial vous attend ! Inscrivez-vous puis visitez notre stand pour le récupérer le jour même.
  • Passez par le Stand Centreon à tout moment pour bénéficier d’une démo ou échanger avec nos équipes. Si vous souhaitez profiter d’un moment privilégié, contactez-nous sur communications@centreon.com.
Tags :