L'ABCD de la supervision en période d'innovation

L’adoption de nouvelles technologies est une aventure passionnante. De nouvelles opportunités s’offrent aux entreprises et les équipes I&O se réjouissent de la promesse de processus rationalisés. Oh, mais pas si vite, ce genre de nouveau projet comporte quelques défis. Lors de l’adoption d’une nouvelle technologie, un domaine en particulier est souvent négligé : la supervision informatique. Des outils de supervision informatique obsolètes peuvent freiner les efforts d’innovation et limiter la capacité des entreprises à rationaliser les processus, à augmenter les performances et à améliorer l’expérience utilisateur et client. Si votre entreprise se modernise, votre supervision informatique devrait faire de même (outil et pratiques). Cet article liste 4 défis en matière de supervision informatique, qui doivent être relevés pour que l’organisation puisse tirer pleinement parti de ses efforts de modernisation.

A comme Ajusté et comme Automatisation

Personne ne s’attend à ce que le voyage de la modernisation IT se termine un jour – c’est l’innovation qui nous permet de continuer. Dans une entreprise qui essaie toujours de s’adapter et de s’améliorer, les workflows sont des flux éphémères qui transitent par un éventail sans précédent de technologies diverses, certaines à l’Edge, d’autres dans le Cloud. C’est pourquoi vous avez besoin du niveau « A », à savoir une supervision constamment Ajustée : la capacité d’auto-découverte et d’adaptation à de nouveaux éléments ou à des changements dans votre SI dynamique – d’AWS à Azure, et des volumes disques aux accès WiFi. Utilisez la magie des API pour ajuster automatiquement la supervision aux nouveaux équipements IT.

La supervision informatique moderne offre une visibilité du Cloud jusqu’à l’Edge.

B pour Briser les silos et pour Bâtir des ponts

L’IT a évolué, passant d’un ensemble de boîtes reliées par des câbles à une série de connexions complexes quasi-organiques. La somme de ces connexions forme l’entreprise. Pour les entreprises axées sur le numérique, l’IT de type boîte noire est dépassée. Les outils de supervision anciens ne fournissant qu’une visibilité partielle ou en silos sont également hors jeu. Même constat pour la supervision qui se contente de saisir l’état de fonctionnement d’un équipement. Pour soutenir les initiatives d’innovation de votre entreprise, il faut pouvoir recentrer la supervision sur les indicateurs clés de performance et sur le suivi des SLAs. À cette fin, il faut assurer une visibilité du Cloud jusqu’à l’Edge et l’étendre aux métiers. Les KPI de supervision sont exploités pour fournir des données métiers, offrant ainsi un niveau d’information supplémentaire au moment où vous planifiez, évaluez, mettez en œuvre, gérez ou le prochain cycle de projets d’innovation. 

La supervision informatique intelligente consiste à comprendre le point de vue de l’entreprise.

C pour diminuer les Coûts, et pour réduire la Complexité

La plupart des projets d’innovation technologique sont engagés avec l’objectif d’optimiser les coûts. Mais que se passe-t-il s’ils créent finalement plus de dépenses ? Ou s’ils ajoutent encore une autre couche d’outils informatiques déconnectés et plus de complexité ? Assurez-vous que C n’est pas Contre-productif ! L’optimisation des coûts des outils et des processus de supervision informatique est une étape incontournable du plan de transformation numérique de l’entreprise. Une solution de supervision informatique rentable présente deux caractéristiques distinctes : 1) elle est en soi rentable : par exemple, elle est évolutive, de sorte que vous ne payez que pour les capacités de supervision dont vous avez besoin, sans aucun chevauchement ; et 2) la solution de supervision informatique devient un outil qui permet d’optimiser les coûts en permanence, grâce au suivi des bons KPI et à l’amélioration continue des performances. 

Pour une durée limitée, téléchargez ce rapport Gartner gratuit pour un examen approfondi de la rentabilité de la supervision informatique.

D pour basé sur le Digital, et pour axé sur les Données

En fin de compte, le véritable défi de la supervision informatique est de s’assurer une remontée de données pertinentes permettant de mesurer la valeur de la nouvelle technologie, depuis sa propre performance optimale de fonctionnement jusqu’à sa contribution à la performance de l’ensemble de la chaîne de valeur informatique et opérationnelle.

Poser les bonnes questions dès le départ sur la collecte de données permettra de mesurer le retour sur investissement :

  • Qui sera responsable de la supervision ?
  • Quel outil sera utilisé ?
  • Quelles sont les données à saisir et à contextualiser ?
  • Qui a besoin de visibilité sur ces données ?

Si vous utilisez une solution de supervision informatique moderne, vous aurez rapidement les réponses à ces questions. En quelques clics seulement, qu’il s’agisse de conteneurs, de Cloud, d’IoT ou d’équipements on-premise, la technologie est identifiée, intégrée dans la plateforme de supervision centralisée, cartographiée en relation avec les activités opérationnelles et supervisée en permanence pour obtenir des données pertinentes utiles aussi bien aux acteurs IT qu’aux métiers..

Si c’est votre cas, votre supervision est sans aucun doute cohérente avec votre transformation numérique. Sinon, pas de problème, demandez-nous simplement de vous aider dans vos efforts d’optimisation des coûts et des performances.

Si vous souhaitez explorer plus de recommandations sur l’optimisation des coûts, voici un rapport Gartner gratuit, disponible pour une durée limitée uniquement.

Tags :