Centreon étant sponsor de l’événement du 02 octobre dernier, j’ai eu le plaisir avec des membres de mon équipe R&D, de participer au Devops Rex, la conférence devops 100 % retour d’expérience.

supervision, Devops, monitoring, Centreon, R&D

Entre un accueil et une organisation sans failles, la découverte de ce lieu mythique – le grand REX – et les retours d’expériences auxquels nous avons assisté, nous avons passé une excellente journée ! Nous avons eu accès à beaucoup d’informations intéressantes et nous souhaitons partager avec vous ce que nous avons appris.

Retour sur les points marquants de l’événement.

Le Devops n’est pas une fin en soi.

Dans tous les cas exposés dans les retours d’expérience, l’histoire commence par une méthode SCRUM qui a parfois basculé en Kanban. Les équipes de dev ont une certaine efficacité. Selon les critères, cette efficacité est à améliorer, en cours d’amélioration ou plutôt satisfaisante.

Les process de mise en production doivent être améliorés.

Le constat établi par les intervenants dans les retours d’expérience est toujours le même : les produits prêts à être mis en production sont plus ou moins bogués selon l’état de la méthode SCRUM et leurs déploiements sont chronophages et laborieux, etc.

Aurore Malherbes et Pauline Bourjot de Tarkett, ont très bien présenté la difficulté que tout le monde rencontre à ce moment. Les ops qui déploient disent que les dev n’ont pas tenu compte de leurs difficultés et les dev disent que ça marche de leur côté et que si les ops ont un problème, c’est de leur faute. De là émerge une volonté d’améliorer les choses. Des outils sont mis en place, des méthodes sont appliquées.

Les outils ne font pas tout, loin de là.

Les intervenants sont assez unanimes. La pièce maîtresse qui permet de vraiment améliorer la transition est la communication, l’humain. Beaucoup insistent sur la nécessité d’une proximité entre les différents intervenants. Le contact doit être facile et ne pas nécessiter systématiquement des tickets comme nous l’a bien remonté Maziar Dowlatabadi dans la présentation de Radio France. Si la volonté d’échanger, de discuter engendre souvent des conflits, au moins dans un premier temps, ces derniers n’entravent pas (ne doivent pas entraver) pour autant la volonté de trouver des compromis. Dans tous les cas, le compromis est la bonne solution avec comme résultat un constat clair d’améliorations, de 3 à 30 selon les contextes.

Il faut accompagner le changement.

La difficulté majeure mise en avant est la rigidité des personnes face au changement, il faut faire preuve de beaucoup de stratagèmes pour les convaincre.

Les clés du succès sont :

  • La proximité : beaucoup d’intervenants du Devops REX ont répété la nécessité d’établir une proximité entre les équipes de dev et les ops. Il ne faut pas perdre de temps si des échanges sont nécessaires.
  • La communication : évidemment liée au point précédent. Un intégrateur verra ses problèmes plus rapidement résolus s’il échange beaucoup avec un dev et inversement !
  • La prise de risque : beaucoup de témoignages valorisent le fait qu’il est important de faire des expériences. Si elles ratent on jette, sinon on garde ce qui a marché, et on recommence !
  • Les compromis : c’est aussi un point qui est souvent remonté. Quand on échange beaucoup sur des problèmes, on se fâche parfois mais il faut faire des compromis.
  • La maîtrise des outils utilisés.

Bref, cette journée Devops REX nous a confirmé que chez Centreon, nous avons choisi le bon axe de transformation et d’adoption du DevOps. Notre prochain objectif est d’arriver jusqu’au Continuous Delivery (complètement automatisé) qui permettra à la communauté des utilisateurs de Centreon de pouvoir bénéficier plus rapidement de nouvelles fonctionnalités et bugfixes 😉

Le lieu mythique, la logistique évènementielle parfaite, les intervenants et participants : des dev et ops enthousiastes mais également des utilisateurs de Centreon open source ainsi que les échanges instructifs et inspirants ont fait de cette journée un succès à tous les niveaux.

Un grand merci aux organisateurs de cette journée Devops REX 2017 (parmi lesquels Maximilien Bersoult, R&D Engineer et animateur de la communauté open source chez Centreon, photo ci-dessous) qui nous a enthousiasmé.

devops, supervision, Centreon, monitoring

A l’année prochaine !

Et vous pouvez revoir l’ensemble des slides ici : http://www.slideshare.net/devopsrex/presentations

Edit -15/11/2017
Pour en savoir plus sur le Devops, lisez la Tribune de Julien Mathis, co-founder de Centreon, sur le Journal du Net : Ce que la supervision doit au DevOps (et vice versa)

 

Tags :